Devenir professionnel du poker

Beaucoup de joueurs de poker ont débuté après le Boom du poker suite à la victoire de chris moneymaker aux WSOP. Aussi grâce à la diffusion télévisée du World Poker Tour avec Patrick Bruel en commentateur. Une des seules choses en commun entre tous, c’est qu’on a tous à un moment donné eu le rêve secret de devenir professionnel de poker.

Qu’est-ce qu’un professionnel du poker ?

Un professionnel, littéralement, c’est quelqu’un qui a une qualification comme un diplôme et qui est rémunéré pour une activité qu’il exerce. Au poker il n’y a pas de BTS holdem ou de BEP omaha. Le titre de professionnel c’est le joueur de poker lui-même qui se le donne, et souvent à mauvais titre. Par exemple s’il a un gros égo et qu’il croit qu’il est le meilleur alors qu’il perd de l’argent. Sérieusement dans le milieu du poker nous considérons un joueur de poker comme professionnel s’il gagne sa vie en jouant au poker et que c’est sa source de revenus principale.

professionnel du poker

La vie d’un professionnel du poker.

Il faut avant tout rester lucide. Il ne faut pas croire que les joueurs vivent toute le temps la grande vie avec voyages, fêtes etc… Il faut déjà distinguer les « stars » ou les joueurs sponsorisés par une room, et le grinder qui passe la plupart de son temps chez lui coupé du monde.
Le gros avantage quand on devient pro, c’est le temps libre. Vous pourrez gérer votre temps et peut être que selon votre niveau vous n’aurez pas besoin de grinder 8h par jour. Cependant il faut aussi prendre en compte que le jeu est plus lucratif le soir et le week end. Le temps libre « social » se fait normalement pendant ces horaires.
Il faut aussi prendre en compte la professionnalisation. Vous aimez le poker c’est votre passion OK. Mais en devenant votre gagne-pain faites gaffe au burnout.
Enfin il faut prendre en compte l’aspect assurance sociale et fiscale (qui est encore flou pour l’instant) et le fait que vous ne pourrez pas emprunter à la banque.

Quelques conseils avant de se lancer dans l’aventure professionnelle du poker.

-          Avoir une gestion de BankRoll solide ! si vous êtes amateur et que vous jouez avec 30 BI en nl100 il vous en faudra au moins 100 pour absorber la variance.

-          Ne pas être addict

-          Bien calculer vos profits potentiels et vos dépenses

-          Faites du sport

-          Remettez-vous en question sans cesse et travaillez votre jeu

-          Travaillez votre mental

-          Plan B au cas où

Le poker est un art. Entrainez-vous tous les jours.